Aller au contenu | Aller au menu principal | Aller aux liens divers | Aller à la recherche

Association Halte Pouce

Recherche

Contenu

Du soutien et du répit pour les familles concernées par le handicap
AccueilRessources Thématiques > Biblio et Médias > LivresPoèmes d’un papa pour sa fille épileptique

Imprimer Imprimer

Poèmes d’un papa pour sa fille épileptique

Publié le 27 avril 2017
« Celle qui m’as pris mon enfant, l’Épilepsie », recueil de 31 poèmes, témoignages d’un papa.
JPG

Adel Bounif : "Je suis le papa d’une petite fille de 5ans qui souffre d’une forme d’épilepsie génétique rare et sévère appelée le Syndrôme de Dravet. Je lui dédis ce poéme ainsi qu’aux 600,000 personnes qui souffrent d’épilepsie en France. J’espère qu’ils/elles se reconnaitront..."

"Viens prés de moi mon enfant.
J’ai peur que tu te blesses en tombant.
Laisse moi te prendre dans mes bras,
Pour te soulager de tous tes tracas.
Raconte tes malheurs à papa.
Exprimes-toi avec ce que tu as.
Assieds-toi prés de moi mon ange.
On va prier le ciel pour que tout s’arrange.
Même si tu ne parles pas,
Dans ton regard, je vois bien que ça ne va pas.
Calme-toi un peu, il est tard.
Je n’ai pas envie de faire le 15 ce soir.
Le marchand de sable t’a oublié.
Ne t’inquiètes pas, il va bientôt passer.
Comme tous les soirs, tu veux t’amuser,
Mais papa et maman sont fatigués.
A chaque problème comporte une solution.
Alors ferme les yeux et compte les moutons.
Endors-toi vite, il faut te reposer.
Sinon, la méchante fée va venir t’attraper.
Fourbe et sournoise, elle va venir par surprise !
Elle va te jeter un sort pour te faire une crise.
Trop tard, elle est là mon enfant...
Tes joues sont rouges à présent.
Vite le thermomètre, vite le doliprane !
Avant que cette sorcière ne te condamne.
Et d’un seul coup de baguette magique,
Elle invoque le mal tonico-clonique.
Ton corps se met à trembler dangereusement
Et tes yeux se révulsent lentement.
Pour te défendre, je n’ai qu’une seule arme.
J’attrape la potion magique : le buccolam.
Elle déclenche dans ta tête un orage,
Et elle prend toute la famille en otage.
Elle s’empare encore de ton corps fragile.
Elle ne te laissera jamais tranquille.
Elle veut ton âme à n’importe quel prix !
Sois forte ma fille, bats-toi je t’en prie.
Elle s’est immiscée dans notre vie
En nous faisant signer un cdi.
Elle ne nous laisse aucun répit.
Cette sorcière s’appelle Epilepsie.
Une fois de plus, elle t’a mise à terre.
Chaque fois, tu te réveilles sans repères.
A chaque lutte, tu parviens à l’affronter.
A chaque chute, tu te relèves sans pleurer.
Rendors-toi mon enfant,
Prends des forces en rêvant.
Elle a certes puisé toute ton énergie,
Mais tu es plus forte qu’elle quand tu souris.
"

Adel Bounif

"Celle qui m’as pris mon enfant", aux Éditions du Net.
Vous pouvez le joindre sur Facebook

Adel Bound est membre de l’association Alliance Syndrome de Dravet

 

 Retour á la page précédente Envoyer à un ami

Actualités

UNAFAM : infos et agenda 2018-19

Du 12/07/2018 au 02/07/2019

Bulletin mensuel de juillet 2018 de l'UNAFAM L’Unafam est une (...)

Lire la suite

Une nouvelle Formation des Aidants Familiaux (...)

Du 12/07/2018 au 13/10/2018

L’association France Alzheimer Hérault propose une formation aux (...)

Lire la suite

DON D’UNE CHAISE MONTE ESCALIER HANDICARE EN (...)

19 août 2018

M. Gérard Kerlidou souhaite céder une chaise monte escalier (...)

Lire la suite

DES SÉJOURS DE RÉPIT AU DOMAINE DE FRAISSE, (...)

15 août 2018

Domaine de Fraisse : séjour de répit pour les aidants (...)

Lire la suite

Dernières ressources publiés

L’ASSOCIATION ANAÉ : trois lieux de vacances adaptées

Vacances & Tourisme

Consulter

HANDIVOYAGE : DES VACANCES ADAPTÉES À LA CARTE

Vacances & Tourisme

Consulter

WILENGO, le Airbnb du handicap

Vacances & Tourisme

Consulter

Liens divers